About the Author
Vincent

4 réflexions sur “Séquence 2 : l’outil numéro 1 de la construction de ton mental gagnant”

  1. Vielpeau
    28 mai 2015 23 h 38 min
    Répondre

    Article juste génial. Tout est expliqué de manière juste sur le fonctionnement de notre cerveau et sur le rôle du préparateur mental qui doit donner les outils afin de rester dans le cortex. En effet il faut que la pensée gère les émotions ce qui engendre un comportement positif et apporte les bonnes réactions (cortex) ce que l’on appelle la zone de lucidité. Et non la zone réactive où les émotions gèrent la pensée et induisent un comportement et ainsi des conséquences souvent négatives (limbique). Article génial merci de faire découvrir l’intérêt de la préparation mentale dans ce sport compliqué.

    1. Vincent
      29 mai 2015 8 h 01 min
      Répondre

      Merci Mathieu à toi de m’avoir donné les quelques outils théoriques qui me manquaient pour pouvoir finaliser cette séquence. Après, il ne reste plus qu’a appliquer le plus possible sur le court, en adaptant les exercices à son niveau. Les résultats viendront petit à petit au bout d’un moment.

  2. Sylvie
    19 juin 2016 16 h 39 min
    Répondre

    Bonjour Vincent,

    J’ai pensé à mettre du souffle dans mes frappes en coup droit lors de mes entraînements…Quelle différence! Je ressens beaucoup plus de relâchement et de profondeur dans mes longueurs de balle. Je suis aussi plus énergisée et endurante. J’adore! Merci!

    1. Vincent
      20 juin 2016 17 h 49 min
      Répondre

      Bonjour Sylvie,

      merci pour ton témoignage

      Continue comme ça et prend le temps à chaque séance de frapper quelques balles en soufflant quand tu déclenches tes frappes de préférence au début (cela à un impact positif sur le reste de la séance).
      A faire aussi en match officiel au début des 5 minutes de « balles »
      A tester au retour de service (un peu plus difficile) dès que ton adversaire frappe sa balle tu bouges les pied et tu avance en soufflant.

      Bonne continuation

      Vincent

Déposer un commentaire