Quatre conseils simples pour mieux préparer tes matchs

  • Joue systématiquement tous les coups du tennis à chacune de tes séances
  • Prends le temps de réfléchir a ton identité de jeu. Est-elle claire? Correspond-elle à tes goûts? Ta personnalité? Ton profil physique?
  • Consigne sur un carnet tes impressions d'après-match, les points positifs et les points d'amélioration.
  • Joue régulièrement contre moins fort que toi, cherche les coups logiques avec un fort taux de réussite.

Clique ici pour télécharger la fiche récapitulative des conseils au format PDF

Dans quelques jours, ma prochaine vidéo t'expliquera comment structurer un de tes entraînements de tennis afin de pouvoir exploiter au mieux ton temps de jeu disponible.

Poses-moi tes questions dans les commentaires.

Tu pourras m'évoquer tes points forts, m'expliquer comment tu gagnes tes points ou comment tu fait craquer tes adversaires.

 

12 réponses à “Présentation 3 conseils préparation tennis”

  1. Olivier dit :

    Bonjour Vincent,

    Très cohérent et ludique ce que tu présentes.

    En tant qu’enseignant de tennis, j’enseigne constamment que la régularité est extrêmement importante.

    La variation dans les coups aussi.

    Je me réjouis de voir la prochaine vidéo.

    • Vincent dit :

      Merci Olivier,

      Je suis content que mes vidéos t’intéressent. Je suis d’accord avec toi, immédiatement après la régularité, c’est souvent la variation des coups qui est le plus payant en match.

  2. BARDOU Francis dit :

    Bonjour Vincent et merci pour tes conseils éclairés et éclairants qui permettent souvent de mettre un peu d’ordre et de cohérence dans notre perception de ce sport si difficile, complexe et exigeant. J’aime beaucoup cette approche où l’objectif d’un match n’est pas avant tout la victoire mais le travail sur soi : attitude, prises de conscience, analyse, mises en application réfléchies et préparées … J’ai beaucoup apprécié aussi les séances d’échauffement spécifiques où chaque exercice a un sens très clair … En tant qu’enseignant de profession, totalement en accord avec ta vision à la fois globale et fine de notre discipline.
    Encore merci.
    Francis

    • Vincent dit :

      Ce serait plutôt à moi de de te remercier Francis pour ce très sympathique commentaire. Cela me fait très plaisir à chaque fois que je rencontre un lecteur qui comprend et adhère à ma démarche (surtout quand il s’agit d’un enseignant).

      Quant au travail sur soi, il permet très souvent de meilleurs résultats sportifs (c’est mon cas) que la recherche simple de la victoire.

  3. Cette vidéo amène à reflechir sur notre jeu, je pense essayer de mettre en pratique notamment le fait de tenter à chaque entraînement tous les coups, pour moi, le point où je perd le plus mes échanges sont la volée et le smash, plus les approches sur les balles courtes, donc au travail malgré que je me pose quand même une question complémentaire, comment réussir a progresser après 25 ans de tennis, mon problème me semble t-il est surtout d’avoir commencer le tennis trop tard vers 30 ans, à cet âge , nous sommes moins modulables que les jeunes. À bientôt pour vous lire ou voir.

    • Vincent dit :

      Bonjour Jean-Pierre,

      Si tu te pose la question de la délicate gestion des balles courtes et de la réussite de tes volées et smashs, j’ai une bonne nouvelle pour toi : tu viens forcément de franchir un cap. En effet, pour bénéficier régulièrement de balles courtes, il faut déjà être bien régulier du fond de court.
      Pour progresser sur les balles courtes, il faut admettre que l’on va avoir à jouer un coup avec une trajectoire différente de celle d’un coup de fond de court (coup plus court qui passe moins haut au dessus du filet) avec un accompagnement de la raquette qui finira moins haut. Un coup qui va s’améliorer avec la pratique.

      En ce qui concerne les volées (et vu que tu en auras à frapper en match), joues-en ne serait-ce que quelques unes à chaque séance. La régularité est plus importante que la quantité pour progresser.

      Pour progresser après 25 ans de tennis, il faut tout simplement commencer par croire que c’est possible. Certain l’on fait, j’en ai été témoin. Attention, c’est effectivement souvent plus difficile chez les vétérans que chez les juniors. Donc, à condition de ne pas faire la course avec les jeunes les plus doués, des progrès sont possibles chez les vétérans.

  4. Moreau Joël dit :

    Bonjour Vincent

    La première idée est 9 fois /10 toujours la bonne qu’en penses tu ?

    • Vincent dit :

      Bonjour Joël,

      Je suis d’accord avec cette idée. Il est souvent dangereux de changer d’idée que ce soit en court de point ou même avant de servir. On brise alors une sorte d’harmonie interne qui nous conduit très souvent à la faute.
      D’où l’importance de penser ses coups et ses schémas de jeu avant le match.

  5. plan tactique dit :

    bonjour

    j’ai un enfant de 10 ans qui à commencé à jouer au tennis à l’age de 8 ans.

    je voudrais savoir comment à cet age lui introduire la notion de plan tactique?

    merci de vos avis

    • Vincent dit :

      Bonjour,

      Tu peux sans problèmes introduire chez ton enfant la notion de plan tactique. Il faut simplement commencer par des notions très simples et en fonction de comment il assimile ces notions, complexifer petit a petit son approche.

      Dans certains centres d’entraînements pour les jeunes joueurs et joueuses, on les initie très tôt à des jeux de société du style des échecs.

  6. margauwwwww dit :

    Bonjour,

    Si vous aviez un seul conseil a me donner pour ne avoir trop de pression en match en ne pensant qu’au résultat et au final perdre ce match, quel serait-il?

    Merci !!

    • Vincent dit :

      Bonjour Margauw,

      En ayant tout simplement d’autres objectifs que le résultat. Exemple, l’objectif principal de Rafa Nadal n’est pas la victoire mais de donner le maximum d’intensité sur chaque point, résultat : il gagne presque toujours!

Répondre à BARDOU Francis Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *