Pourquoi se connaître permet de mieux jouer au tennis?

Regarde la vidéo et prend le temps de répondre aux quatre questions suivantes
  • Connais-tu bien tes points forts et tes points faibles?
  • Peux-tu décrire les séquences de jeu qui te rapportent le plus de points?
  • Sais-tu ce qui dans ton jeu, gêne le plus tes adversaires?
  • Adapte-tu tes séances d'entraînements en fonction de ce que tu as répondu aux 3 questions précédentes?
Décris-moi ton jeu, évoque-moi tes difficultés et poses-moi tes questions dans les commentaires J'y répondrais très prochainement
voir la vidéo suivante

Laisse moi tes commentaires ci-dessous et j'y répondrais à la prochaine vidéo

41 réponses à “Présentation Formation module 1”

  1. jeff dit :

    Bonjour après avoir passé une bonne année tennis je viens de passer 30 sans toutefois réussir à battre des joueurs de ce niveau voire plus. Mon problème se situe dans mon service ou j’ai du mal à intégrer la prise marteau. En effet j’ai un gros manque de régularité avec bcp de doubles fautes ce qui fait que j’ai bcp de difficultés à remporter mon jeu de service. Si je veux progresser plus ou me maintenir à ce niveau mon service est primordial. Bien amicalement

    • Vincent dit :

      Bonjour Jeff,

      Je te félicite pour ta brillante montée au classement très honorable de 30.

      Pour ce qui est de la prise marteau au service, sache que la plupart des bons serveurs ont démarré l’apprentissage de ce coup en adoptant une prise ce type coup-droit qui permet de pouvoir présenter le tamis de la raquette directement face au carré adverse (en prise marteau, c’est la tranche qui se présente au sortir de la boucle…).

      Ensuite, il faut savoir que tous les bon joueurs (qui ont démarré en prise Coup droit) ont réussi à faire la transition vers une prise de type marteau (pour simplifier). Donc pourquoi pas toi?

      Mes préconisations : Un entraînement régulier au service (sers des sceaux de balles) en essayant de mettre de l’effet (impossible en prise coup droit), précédé d’un cours particulier (si tu le peux) avec un entraîneur diplôme qui t’indiquera les bon exercices à faire pour évoluer rapidement vers une prise correcte.

      Vincent

  2. MICHE dit :

    Bonjour Vincent,
    Tout d’abord un grand bravo pour ton site que je découvre peu à peu depuis quelques semaines avec un très grand plaisir.
    J’ai 44 ans, je joue au tennis depuis l’âge de 12 ans.
    Profil plutôt loisirs et surtout compétitions par équipe, rarement des tournois individuels dans lesquels je m’amuse peu…
    Longtemps au bas des sèmes séries (15/5-30), je suis aujourd’hui classé 30/1 en raison de quelques soucis de santé que j’ai enchainé sur les 3/4 dernières années…
    Toujours passionné par ce sport, je me cherche pas mal en ce moment… J’ai surtout depuis quelques mois très envie de revenir au moins à mon niveau précédent, voire de viser mieux…
    Je me cherche d’abord au niveau physique… Pour faire bref, j’ai eu il y a 4 ans des problèmes physiques pendant presque 1 an et j’ai du coup énormément perdu physiquement à un âge où c’est souvent plus difficile de revenir… Je me suis accroché et de fin 2013 à mars 2015, je suis parvenu à m’imposer des footings/trails réguliers (environ 2 à 3 fois par semaine) pour travailler mon foncier/cardio. Cela a été très bénéfique, car j’étais super affuté physiquement malgré une perte de sensation dans le jeu… On va dire que ma forme physique compensait partiellement mes mauvaises sensations…
    Malheureusement, nouveau pépin en mars 2015 et vlan, j’ai pris presque 4 mois dans la vue sans une goutte de sport (sauf à la télé). Je fais 1m74 et 67kg… Ces 4 mois m’ont fait passer à 71kg et une perte musculaire que je ressens à chaque instant…
    Si depuis 3 semaines environ je suis parvenu à reprendre des footing réguliers et je sens mon cardio revenir à son niveau, j’ai en revanche beaucoup de mal à m’imposer du renforcement musculaire/gainage (abdominaux, épaules, dos…). J’avoue, c’est très clairement par manque de volonté, ce alors que je sens pertinemment que j’en ai besoin !! Terrible !
    Au niveau du jeu, voilà plus de 3 ans que j’étais en perte de sensations… Cela correspond avec un changement de raquette (psychologique ou pas)…
    Ce qui est chouette, c’est qu’après avoir essayé un nombre incalculable de cadres, j’ai enfin trouvé la raquette qui me convient bien (la Blade 104). Voilà 2 semaines que j’en suis l’heureux possesseur et il me reste à ajuster la qualité et la tension du cordage pour être aux anges à ce niveau là… Enfin je sens la balle quand je joue… Enfin je parviens à la tenir dans le court et à la placer comme je veux… Cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps !! il me reste donc à revenir physiquement pour être enfin prêt à passer une nouvelle étape et retrouver mon niveau…
    Mon style de jeu : je ne suis pas un frappeur, je pense avoir une technique correcte et suis (trop) souvent à la recherche du coup parfait… J’ai un gros problème de concentration depuis quelques années, ce que je n’avais pas auparavant. En gros, quand c’est trop facile, je rate par manque de cerveau… C’est surement lié également à une perte de confiance dans mon jeu…
    Sans être un crocodile de fonds de court (car j’aime monter à la volée dans de bonnes conditions), je suis donc plutôt du style de ceux qui construisent patiemment du fonds du court et attaquent sur un contre ou une balle courte. Mon coup droit (si bien appliqué et concentré) est un coup fort que je place plutôt facilement où je veux. Je lifte peu, jeu plutôt à plat.
    Mon revers n’est pas un coup faible, mais pas un coup d’attaque non plus. Je lifte très très peu, car pas très en confiance dessus et suis plutôt un chopeur invétéré… Des amis me disent d’ailleurs que je ne m’en sers pas suffisamment comme un coup d’attaque…
    A la volée, pas maladroit, mais pas non plus Edberg (j’étais fan).
    Au service, je touche les zones que je veux et suis plutôt du style à assurer une première avec un peu de lift ou de slice… Je frappe rarement, sauf si très en confiance. Je dois avouer que j’ai un problème de lancer de balles que je ne parviens pas à corriger (je plie le bras en lançant…).
    Les joueurs qui me posent le plus de problème sont ceux qui distribuent des balles sans consistance et sur lesquels on ne peut pas s’appuyer. J’ai toujours du mal à adapter mon jeu… J’ai également beaucoup de mal avec les joueurs très agressifs. J’ai par exemple un ami qui m’attaque sans relâche sur mon revers et monte rapidement à la volée… Je parviens rarement à prendre plus de 3 ou 4 jeux.
    En synthèse, mes difficultés :
    – retrouver une bonne forme physique, notamment niveau abdo/épaule/dos… si tu as un truc pour le rendre ludique, je suis preneur…
    – les sensations raquette/balle revenant, besoin de retrouver une bonne concentration, de la lucidité et de la stratégie…

    • Vincent dit :

      Bonjour Michel,

      Je te remercie sincèrement pour ton commentaire. Je ne me suis pas encore penché sérieusement sur la préparation physique des vétérans mais j’ai de sérieuses pistes dont je te parlerais d’ici la fin d’année sur mon blog.

      Il est clair que plus on prend de l’âge, plus il est difficile de revenir physiquement quand on c’est absenté des courts (et de faire du sport). Mon seul conseil sera de te montrer patient et très progressif dans le volume et l’intensité de ta reprise.

      Pour les épaules, dos et abdos. En attendant de trouver un truc ludique, essaye de t’astreindre à faire une petite séance hebdomadaire d’un demi-heure avec des exercices adapté (prend une séance avec un préparateur physique si besoin pour qu’il te corrige).

      Pour ce qui est de la concentration, je maîtrise beaucoup mieux. Et en fait c’est le même principe que pour les muscles. C’est une question d’entraînement. Sans entrer dans le détail, à chaque fois que tu sort de ton match essaye d’en prendre conscience (tu le fera de plus en plus vite), de l’accepter (même les meilleurs sortent plus ou moins de leurs match à un moment donné) et respire alors profondément en te concentrant sur ton mouvement respiratoire. Tu devrais alors revenir “ici et maintenant ” dans ton match.

      Au niveau de ton style je sens un un potentiel offensif que tu devrais davantage exploiter. Contre les joueurs mou : essaye de t’obliger à prendre la balle tôt, contre les frappeurs : utilise ton slice pour ralentir le jeu et contre-attaquer. Enfin, contre les joueurs offensif tu dos pouvoir les contrarier…en les attaquant avant qu’ils ne le fassent.

      Bon courage

      Vincent

  3. FAIDHERBE dit :

    Bonjour,
    J ai visionné votre vidéo et je la trouve pertinente. Je pense que le tennis c’est aussi et surtout le mental qui peut permettre de passer ou non le cap.
    J’ai, je pense, 3 problèmes : absence d’un véritable sens tactique ( en gros quel que soit le type d’adversaire en face, je n’arrive pas à construire un jeu adapté ), un problème de concentration et enfin un problème central je pense : je ne connais pas ma véritable personnalité tennistique. Sur ce dernier point, je pense que mon jeu naturel c’est l’attaque service/volée mais ce n’est pas instinctif.

    • Vincent dit :

      Bonjour Faidherbe,

      Tu as parfaitement raison sur l’importance du mental. Ce secteur est d’ailleurs dramatiquement sous-enseigné en club.

      Un travail sur ta personnalité tennistique te permettrai de t’améliorer sur tous les plans qui te font défaut jusqu’à présent.

      Mieux connaître et définir ton style, devrait te permettre de mieux comprendre celui de tes adversaires. Donc d’adapter ton style pour les contrer.

      De plus, meilleur sera ta connaissance de tes objectifs de jeu et de tes moyens, plus facile et naturelle sera ta concentration.

      Si tu joue régulièrement le service volée c’est que tu as un tempérament porté sur l’offensive. Commence par te poser la question de savoir si tu préfères attaquer directement derrière ton service ou si tu préfères monter au filet après avoir joué un échange.

      Bon courage dans ta quête identitaire.

      Vincent

  4. Pat dit :

    salut… J’ai des difficultés à développer tout mon potentiel tennistique en plein match. JE manque de relachement. Mais pourtant pendant les entrainements je n’ai aucune difficultés à m’exprimer. D’où mes mauvais résultats en tournoi. Je ne sais quel aspect de mon tennis je dois travailler.

    • Vincent dit :

      Bonjour Pat,

      Pour mieux jouer en match il faut que tu acquiere une qualité qui est le détachement par rapport au score.

      Un des moyens d’y parvenir est de te recentrer sur tes points forts et les phases de jeu qui te rapportent le plus de points (fais en sorte de jouer d’une manière qui te plaise et qui correspondent à ta personnalité profonde).

      Donnes toi des objectifs par rapport à ces fameux points fort et fais en sorte de t’y tenir.

      Si tu t’oblige à te soumettre de la même façon à des objectifs de comportement à l’entraînement, ton niveau en match devrait se rapprocher de ton niveau à l’entraînement.

      A j’oubliais, respire au maximum entre les points

      Bon courage et bonne progression.

      Vincent

  5. Fausto dit :

    Bonjour,

    J’ai commencé les tournois en avril 2015, classement intermediaire: 30/4

    – Pour mes points forts, mes adversaires me disent que je suis assez complet (coup droit fort, revers a 1 mains tres bon, service puissant et a effet pour seconde balle, très bon volleyeur)

    – Pour mes points faible, je suis fragile sur le retour de service, gros point noir de mon jeu,
    Mon mental, je peux revenir d’un 6-0 4-1 et accrocher un 3 eme set, ou garder la distance sur un match ou je fais le break d’entrée, mais quand le match est accroché, dans les derniers jeu du set ou du match je m’effondre totalement ..

    – les sequences de jeu qui me rapporte le plus de points: service et les aces et coup gagnant (meme en seconde balle)
    lorsque je varie mes frappes lors d’un echange (court croisé long, lift long puis balle basse..)

    – mon entrainements est basé sur le service car souvent seul et en dehors de cela avec mes partenaires c’est des echanges qui ameliore mes points forts.
    Je fais beaucoup de tournoi pour ameliorer mon jeu en situation, mais mes points faibles tel que le mental ou le retour de service, je ne trouve pas a m’entrainer

  6. Vincent dit :

    Bonjour Fausto,

    Bravo pour ta progression.

    Tout d’abord, je t’encouragerai à continuer à travailler ton service. Cela dois rester ton point fort et tu dois faire en sorte qui devienne de plus en plus solide, de plus en plus précis avec des effets de plus en plus amplifiés. C’est sur ton service que tu dois compter lors des moment chauds que tu as apparemment du mal à négocier.

    Ensuite n’hésite pas à jouer des match d’entraînement avec tes partenaires, pendant lesquels tu vas travailler à exploiter les balles courtes qu’ils te retournent (si tu sert bien tu va bénéficier de balles courtes). Puisque tu volleyes bien, ton objectif doit être de venir le plus souvent possible terminer au filet.

    Pour le retour mon conseil numéro un sera de mettre en place avec tes partenaires d’entrainement des séquences de jeu systématiques avec service à la fin de chacune de tes séances (ex match d’entraînement, tie break…)

    mon conseil numéro deux sera de penser dans un premier temps à jouer ton retour comme tu joue tes volée (préparation courte, avancée dans la balle) avec un objectif très simple pour commencer long au milieu ou long croisé. Si tu parviens à toucher régulièrement ces zones, tu vas neutraliser plus d’un adversaire et tu commencera l’échange dans une position neutre.

    a très bientôt

    Vincent

  7. Hugo dit :

    Bonjour Vincent,

    Tout d’abord merci pour ta vidéo, à travers laquelle je me retrouve.

    En effet, j’ai commencé le tennis en compétition il y a 6 ans, je suis rapidement monté 30/2 (en 1-2 ans), mais depuis je “stagne”.

    En match, je suis souvent crispé et pas assez relâché, j’ai aussi un mental très instable et je me suis déjà effondré après avoir mené facilement au score avec des balles de match au passage. J’ai un gros problème de concentration : je pense à trop de choses pendant mon match, et ainsi je “sors” de mon match.

    Il m’est déjà arrivé de perdre contre des joueurs “moins bon” techniquement : quand je ne trouve pas de solution, je ne lâche pas mes coups ou je force trop, ce qui me frustre beaucoup.

    Je n’arrive pas à être assez régulier en match (à l’entrainement c’est différent car j’arrive à me lâcher et à me faire plaisir). En match, je réfléchi trop, je ne me fais souvent pas plaisir et je donne trop de points à mon adversaire sur des doubles fautes ou des fautes “bêtes” et je perds plus de points que je n’en gagne, ce qui est difficile (voire impossible) pour gagner un match… Je sais aussi qu’en match, il faut arriver à se détacher du score, etc… mais par moment je n’y arrive plus…

    • Vincent dit :

      Bonjour Hugo,

      Je te remercie pour ton témoignage.

      Tout d’abord savoir réfléchir juste (et pas trop) est le fruit d’un travail régulier et soutenu donc pas facile. C’est comme être à la fois relâché et dynamique, c’est un réglage délicat.

      Ensuite perdre contre des joueurs moins bon techniquement n’a rien de déshonorant, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas moins bon tout court. La différence avec toi, c’est que le peu de coups qu’il savent faire, ils les jouent avec plus de conviction (mais c’est plus facile pour eux aussi). Il faut que tu le comprenne et que tu l’admette.

      La bonne nouvelle c’est que tu as plus de potentiel qu’eux. Il faut simplement que tu mette un peu d’ordre dans ton jeu, que tu identifie plus clairement tes points fort et tes enchaînements gagnants. C’est sur eux que tu va devoir compter dans les moments délicats ou tu as tendance en ce moment à flancher. C’est grâce à eux que tu va pouvoir te définir une ligne de conduite tactique plus claire.

      Tout ce travail t’amènera un peu du relâchement qui te manque pour progresser (mais c’est aussi une autre histoire).

      bon courage,

      Vincent

  8. Liam dit :

    Salut,
    j’ai 17 ans, pèse 52 kg pour 1m75. Je passe de 40 à 30-5. Il me reste 3 tournois pour essayer de passer 30-4.
    J’ai commencé le tennis il y a 6 ans en classe de 6ème.
    C’est ma deuxième véritable année de tournoi.

    Ma motivation est énorme depuis mai. Auparavant, je jouais sans vraiment avoir de “fil directeur” avec des périodes où j’étais énormément motivé ou l’inverse.

    Depuis mai 2015, j’ai intensifié mes entraînements en dehors de l’école de tennis car mon plaisir s’est accentué.

    Mes contraintes sont
    – le physique : 1m70 pour 53 kg. J’imagine qu’en me musclant et en prenant du poids j’aurai de meilleures performances.

    – la technique : elle se met peu à peu en place. J’aimerais bien prendre des cours particuliers mais je suis encore dépendant financièrement de mes parents. Le seul moment où je progresse, c’est pendant des stages d’une semaine, proposés en été dans mon club.
    Je commence peu à peu à connaître tous les coups. Mais je n’ai pas acquis le lift vraiment. Les autres coups ne sont pas encore maîtrisés comme le slice.

    – je joue très peu de matchs de compétitions. J’en ai 4 à mon actif pour l’année 2015.

    – mon entraîneur n’est pas la personne la plus exigeante. Je suis frustré de savoir que je pourrais progresser très vite avec un coach exigeant.

    – mes partenaires : les 3/4 du temps je joue avec des gens plus faibles. Je connais 2 personnes avec 2 classements de plus mais très irrégulier sur la durée. J’aimerai m’entraîner avec les plus motivés mais l’écart est encore trop grand.

    En lisant ton blog, je me suis imposé cet entraînement sur la semaine :
    – faire 2 entraînements d’une 1h-1h30 ciblés
    – 1 match
    – 2 séance de muscu
    – 15 min de footing
    – des abdos, pompes et gainages chaque jour
    PROBLEME : je ne connais pas les meilleurs exos pour progresser sur certains aspects tennistiques. Je n’ai que des haltères à disposition : mon entraînement sera incomplet. De plus, j’aimerai ne pas apprendre de faux gestes aux entraînements hors école de tennis.

    Mes qualités sont :
    – la persévérance. D’ici 2 ans, je me vois déjà être 30-2 minimum avec cet entraînement.

    – la motivation qui me stimule. Plus ma maîtrise tennistique s’améliore, plus je prends de plaisir à jouer.

    – de base, je dirai avoir un jeu défensif à la filière longue, basé sur la régularité (même si je ne maîtrise pas encore les lifts de défense)

    – le mental : je peux me mettre dans état d’esprit positif. Pour cela, j’ai quand même besoin de temps pour me préparer mentalement.

    J’aimerai bien avoir un jeu complet. Je pourrais marquer des points à la volée ou en fond de court… J’adore l’aspect tactique. Je me verrai bien comme Gilles Simon.

    J’ai encore 3 tournois assuré à jouer.
    Merci d’avance de ta réponse. Comment pourrais-je progresser plus vite ? Comment faire ?
    Ton blog est super, merci !

    • Vincent dit :

      Bonjour Liam,

      Bravo pour ta motivation, c’est un puissant moteur pour ta progression. Essaye de garder une bonne continuité dans ton entraînement (evite l’erreur de te griller en t’imposant des charges d’entraînement trop lourdes).

      Pour la muscu essaye de de faire corriger tes mouvements (si tu en a la possibilité) par un professionnel, il est important que tu fasse les bon mouvement (comme au tennis).

      Pour la technique n’hésites pas a économiser pour te payer un court particulier de temps en temps (tu supprimes des achats inutiles) avec un bon prof. N’hésites pas à te faire réexpliquer les mouvements jusqu’à ce que tu les aie assimilé. Tu auras tout le temps ensuite pour les paufiner de ton côté.

      Pour le lift, à ton niveau, c’est normal qu’il n’y ai pas beaucoup de rotation (ça vient avec le relâchement).

      Pour ce qui est de ton système de jeu, il me paraît assez clair dans ta tête. Profite de tes entraînement avec plus faibles pour t’entraîner à exploiter leur balle courtes en accélérant le long de la ligne ou en jouant court croisé.

      à bientôt

      Vincent

  9. Antoine dit :

    Salut, tout d’abord je tiens à te remercier pour ton blog qui est une véritable mine d’informations très utiles!
    J’ai 34 ans et j’ai commencé les tournois depuis cette saison, aujourd’hui je suis 30/5.
    J’ai toujours joué au tennis mais pas du tout régulièrement et sans prendre de cours!
    Aujourd’hui j’ai un projet qui peut paraître fou mais que j’ai toujours eu dans un coin de ma tête, c’est de devenir moniteur de tennis, je sais que la route vas être très longue avant d’atteindre le fameux stade du 15/2 pour pouvoir accéder au graal!
    Je n’ai pas une mauvaise technique à l’entraînement , mais lors des matchs (même amicaux) je perd souvent pied sans avoir l’impression que mon adversaire est insurmontable, je joue régulièrement avec un ami classé 15/3 et je sens qu’il est à ma portée mais sa bloque, je vois bien que c’est sa régularité qui fait la différence et non pas sa technique et ni son physique.
    Quels conseils pourrais tu m’apporter pour m’aider dans se grand dilemme?
    PS: je suis en train de lire le livre de Ronan Lafaix “la méthode PRO” et je sens que ça va m’aider mais j’ai besoin de ton avis d’expert!

    Un grand merci par avance et sûrement à bientôt…

    • Vincent dit :

      Bonjour Antoine,

      Tout d’abord ton projet me semble très jouable à la condition que tu t’en donne les moyens: travail technique sur le long terme, entraînements bien conçus régulier et soutenus, agenda de tournoi maîtrisé, renforcement physique et mental, travail sur la tactique et la psychologie.

      Il y a bien une question de régularité qui rentre en jeu dans le fait que tu perdes systématiquement contre ton ami classé 15/3. Mais être régulier ne signifie pas forcément renvoyer plus de balles que ton adversaire. Cela veut dire aussi jouer le coup le plus juste, c’est à dire le coup parfaitement dosé pour 1 neutraliser l’adversaire 2 le gêner suffisament pour l’obliger à faire la faute (ou à surjouer) au bout de quelques coups de raquettes 2bis préparer ton coup gagnant en l’obligeant à te livrer la balle sur ton point fort.

      C’est ce que probablement fait ton ami lorsqu’il joue contre toi. Il connait mieux son jeu et ses coups et maîtrise parfaitement le cheminement qui le conduit à gagner ses points contre toi.

      Tu dois à mon sens essayer de progressivement mieux connaître tes points forts et les exercer pour en faire des armes sur lesquels tu pourra compter quoi qu’il arrive (recherche de confiance) ensuite tu chercheras à adapter tes autres coups pour que tu parvienne à jouer le plus souvent ces points forts dans de bonnes conditions.

      Le bouquin de Lafaix t’aidera à comprendre ces notions (n’hésite pas à le lire plusieurs fois).

      Bonne route vers le sommet

      Vincent

  10. Becker73 dit :

    Bonjour Vincent,

    Tout d’abord merci pour ton blog et tes analyses claires et pertinentes sur l’ensemble des aspects du tennis.
    Je réagis à ta vidéo sur l’identité de jeu pour partager mon expérience.
    J’ai commencé le tennis à 11 ans au collège puis suis passé à autre chose jusqu’à mon entrée dans la vie active, il y a 20 ans.
    J’ai aujourd’hui 42 ans, classé 15/5 depuis 7 ans et toujours en quête de progression même s’il faut le reconnaitre je stagne et souffre de plus en plus pour maintenir mon classement (redescendu à 30 il y a 2 ans et actuellement en manque de points pour me maintenir)
    Je joue environ 25 matchs par an car j’adore la compétition (en individuel ou par équipes) et les émotions qu’elle procure quand je marque de beaux points (j’y reviendrai plus tard) ou remporte une victoire dans un match disputé.

    Pour revenir au thème de ta vidéo, j’ai récemment analysé de ce qui sont pour moi les raisons de ma non progression au classement.

    Est-ce lié au physique ? je ne pense pas car même si je ne coure pas aussi vite qu’avant, j’entretiens ma condition physique et suis épargné par les blessures.

    Est-ce lié à la technique ? Sur ce point, je dirais avoir progressé, notamment au service et à la volée.

    Est-ce lié à la tactique ? On se rapproche. J’ai des diffultés à maintenir un plan de jeu dans la durée car j’aime jouer à l’instinct, en toucher et j’apprécie les échanges multiples, en jouant des coups que j’appellerai neutres (se contenter de renvoyer la balle)

    Est-ce lié au mental ? oui certainement car mon point faible est mon manque de confiance en mon revers (à 1 main) où je me contente de choper en mode défensif, c’est à dire souvent avec des appuis sur l’arrière et un geste du bras peu ample.
    Je compense aujourd’hui par une volonté et une concentration à toute épreuve pour renvoyer la balle et jouer en contre avec mon coup droit.
    Pour moi marquer un beau point c’est justement remporter un point après plusieurs coups, où je me retrouve en défense mais que je remporte par un passing coup droit en bout de course (style Lendl dans les années 80), ou un lob ajusté, voire un contre-pied.

    Ce qui est surprenant c’est que je sais faire un revers lifté à 1 main mais dans des conditions où je suis en confort (bien placé, pas de pression, hyper-concentré sur mon déplacement).

    J’ai pris la décision il y a 2 semaines de passer à un revers à 2 mains.
    Pour quelle raison ?
    Tout simplement pour coller davantage à mon identité de jeu, à savoir jouer en contre, où j’ai besoin de me sentir fort raquette en main sur mon revers, notamment quand je suis agressé, pour renvoyer une attaque franche ou en retour de service.
    J’ai commencé à m’entrainer contre niveau 30/5 pour travailler/ré-apprendre les sensations (je jouais revers à 2 mains au collège et bizarrement quand j’ai repris à 22 ans j’ai tout de suite joué à 1 main, après certes plusieurs années de tennis de table et badminton)
    J’ai conscience que je vais devoir accepter de faire des fautes directes, et j’avoue ne pas savoir comment je vais réagir lors de mon prochain match en compétition (prévu dans 3 semaines).

    A suivre donc.

    A bientôt ,

    • Vincent dit :

      Bonjour Becker 73,

      A lire le description de ton jeu, je pense que tu es un joueur de type contreur qui aime l’échange, qui ne prend pas forcement beaucoup d’intiative, mais qui manoeuvre son adversaire pour le forcer à attaquer dans de mauvaises conditions et placer ses contres.
      exemple Murray, Simon, Dolgopolov…

      Adopter le revers à deux mains est une bonne option car cela te permettra à terme de mieux exploiter tes qualités de retourneur et pouvoir placer tes contres des deux côtés.

      Il ne te reste plus qu’a travailler (avec des moins fort c’est bien) et accepter un peu de déchet dans un premier temps. Pour tes premier matchs essaye d’amener tes adversaire à attaquer sur ton coup droit.

      Vincent

  11. JOSE SAIZ dit :

    Bonjour Vincent , mon identité de jeu c est joueur de fond de court et attaque en coup droit croisé sur revers du droitier ( je suis gaucher ) je lifte la balle qui arrive au minimum à hauteur d épaule soit mon adversaire chope la balle et à 75% j obtiens une balle courte pour essayer de prendre l avantage en étant offensif soit il se recule pour prendre la balle à hauteur de hanche et j obtiens une + grande zone de court confortable à cibler de l autre côté ! Problème un de mes 2 coachs de club souhaiterait que je sois +offensif et termlner mes points à la volée ! Je me trouve donc à la croisée des chemins et cela parasite mon jeu actuellement ! Je fais un mix des 2 qui me perturbe souvent mais j ai conscience de cela et je reviens sur ce que je sais faire ……. mais parfois trop tard pour inverser le score !! Je suis 15/5 et mes adversaires sentent mes tâtonnements tactiques et ne se privent pas d enfoncer le clou ! Alors what ?..

    • jean dit :

      Bonjour Vincent
      Je suis 15.5 mais j’accroche actuellement plusieurs joueurs à 15.4 voire 15.3. Mon jeu est parfois irrégulier pae exemple 1 à 2 doubles fautes lors d’un jeu ce qui fait basculer le jeu. Ou le retour de service moins performant. Ou un coup droit plus court, moins percutant. Alors ma question est: est ce un problème de technique ou de mental?

    • Vincent dit :

      Bonjour Jose,

      Tu es selon moi un attaquant de fond de court qui distribute le jeu avec ton coup droit.
      Ta tactique de jeu est bien pensée et bien au point te je pense que ce que ton entraîneur a voulu te faire comprendre c’est qu’il pense que tu gagnerais plus facilement tes points en suivant tes attaques de débordement au filet pour y déposer une volée.

      C’est la manière naturelle de terminer les point pour les attaquants de fond de court. Regarde par exemple Djokovic ou Wawrinka. Et s’il jouent peu de volées c’est que leurs attaques sont tellements bien faites qu’elles ne reviennent souvent pas. (ce n’es pas du tout le cas des attaquant qui cherchent à monter en toutes occasions :fixation, contre-temps, chip and charge, service volée…)

      Tu n’es pas du tout à la croisées des chemins, il te suffit juste d’apprendre à évaluer la qualité de tes coups de débordement. S’ils sont bons, tu montes finir au filet, s’ils ne sont pas suffisant tu reste au fond.

      Il es donc normal que dans un premier temps tu hésites. Une fois rôdé à l’évaluation de tes coups de débordement tout devrait rentrer dans l’ordre et tu aura franchi un palier.

      Bon courage

      Vincent

      • Vincent dit :

        Bonjour Jean,

        Si tu arrives à jouer tes coup parfaitement dans un contexte d’entraînement et que le niveau de ceux-ci baisse dramatiquement en match, il s’agit clairement d’un problème mental. Respire entre les point (facilite le détachement) , fais toi confiance (interdis-toi de penser technique), pense en terme de cible ou de zone à viser et cela devrait commencer à s’améliorer.

        Bon match

        Vincent

  12. VILLAIN Vincent dit :

    Bonjour Vincent,
    C’est Vincent … 😉

    voilà ma problématique, j’ai 51 ans passé et je suis actuellement 30/1.
    Après avoir appris seul contre un mur, j’ai joué une dizaine d’années dans mon adolescence, j’ai repris il y a 4 ans.
    Je fais de la compétition depuis 3 ans et cette année j’aurai beaucoup de mal à me maintenir. Physiquement je vais bien, bon vivant (j’ai un bon coup de fourchettes, + quelques bières après les entrainements entre potes). Je fais tous les jours une séances de 30mn d’étirements posturaux que j’alterne avec un footing de 30 mn sur tapis de course.
    J’ai une technique correcte CD et Rv 1 main, je sais faire à peu près tous les coups du tennis mais je manque de stratégie et d’agressivité lors des matchs.
    En match je pense trop au score et j’ai du mal à me concentrer.

    Mon but serait d’atteindre le classement de 15/5 à 55 ans.

    De plus pourrais tu me donner en +50 ans, le nombre de classés en 4 ème série, 3 ème série, 2 ème série et 1 ère série ?

    Merci et toutes mes félicitations pour ton blog et tes précieux conseils plein de pertinence.

    Bravo Vincent et merci à toi ..
    Vinc

    • Vincent dit :

      Bonjour Vincent,

      j’aime bien ton objectif, il est tout à fait réalisable si tu maintiens tes qualités physiques (entretien régulier) et que tu mets un peu de stratégie dans ton jeu.

      En fait à partir du moment ou tu a réussi à mettre une stratégie (même très simple) en place et que tu te concentre dessus (recherche de zone, de cible), tu penses forcément moins au score et tu joue avec plus de conviction.

      En plus, plus tu comprend les mécanismes stratégiques plus tu t’intéresse au jeu et plus tu es concentré.

      Tu rentre dans un cercle vertueux

      Bon tennis pour la suite

      Vincent

      PS pour le classement par catégories d’âge j’avais la pyramide 2014 dans mes archives, mais impossible de mettre la main dessus. Il n’y a pas de + de 50 en première série, mais quelques secondes séries (le champion de France 2015 est 1/6) et…une bonne floppée de 15/5.

  13. Vep dit :

    Bonjour Vincent,

    Je suis d’accord avec ce que tu dis dans ta Video, je m’y retrouve complètement …
    J’ai commençé le tennis il y a 3ans 1/2 maintenant … J’ai commencé les tournois au bout de 6mois, j’ai pris bcq de cours en indiv car j’étais et je reste persuadé que l’orsque l’on démarre si on veut progresser relativement rapidement c’est la seule solution .
    Si bien que je possède maintenant un jeu assez varié … Les coups les plus difficiles a acquérir on été le service, je commence seulement depuis qq mois à avoir de la puissance et le service fait maintenant parti de mes coups forts, je peux décider à 40-30 de terminer avec une balle puissante que mes adv ne touchent pas où mettent dehors … Par contre il peut arriver que mon service se dérègle et là c’est un handicap !! Mais je me dis que c encore récent et que la régularité viendra avec le temps … Le 2nd coup difficile à acquerir a été le revers à une main lifté … Mais je progresse et j’adore ce coup !! Que j’alterne sur balles hautes avec un chope qui commence a prendre pas mal de longueur …
    Mon indentité de jeu … Serai l’attaque, la montée au filet sur balle courte de l’adv .. J’adore la vollée et je suis plutot adroite … Mais je ne réalise pas encore souvent cette attaque parce que ma balle d’attaque n’est pas encore au top ?! Les derniers cours que j’ai pris étaient consacrés au prise de balle tot.. Pour travailler cette balle d’attaque …. ….
    Mon point fort, c’est plutot le coup droit qui peut être tres lifté … Et j’adore le decalage coup droit sur le revers de l’adv c’est un coup qui me rapporte souvent des points …
    Ma difficulté … Depuis qq temps je joue contre des 15-5/15-4 et je suis un peu démuni, je pense parceque justement comme tu le dis dans ta video … Il me manque le plan tactique … Que je n’ai pas vraiment eu besoin de mettre en place face à des joueuses de 4ème serie . Mais comment définir son plan tactique ? Réussir a s’y tenir ? l’adapter à la joueuse en face ?
    Merci

    • Vincent dit :

      merci Vep pour ton témoignage et tes questions,

      Je te félicite d’avoir pris des cours individuels car c’est un excellent investissement quand on démarre le tennis.
      Tu possède à présent tous les coups du tennis et c’est maintenant que ça devient vraiment intéressant pour toi.

      pour le service c’est effectivement une très bonne chose que d’avoir de la puissance. N’oublie pas de jouer sur la variation de vitesse (rend le retour plus difficile) ainsi que de jouer directement sur la joueuse en face.

      Pour le revers à une main, savoir varier lift et slice est une force.

      Pour la bonne exploitation des balles courtes il faut travailler ça spécifiquement. Je donne à ce propos dans ma formation un exercice spécifique qui te permettra de progresser à la vitesse grand V.

      Comme tu l’a compris, il est nécessaire, maintenant que tu as gravi les échelons de repenser tes coup et surtout tes enchaînement car tes adversaire commencent, en début de 3eme série, à bien maîtriser les coups de défense et les points directs se raréfient (moins de fautes aussi).

      Définir ton plan doit tenir compte de cette nouvelle donnée. Cherche, pour commencer, le point faible adverse et joue ton point fort dessus (exemple ton coup droit lifté sur le revers adverse).

      Ensuite, vérifie au cours de la partie que ton plan initial marche bien et continue à marcher. S’il marche, tu t’y tiens.

      Bon matches à toi

      Vincent

  14. aziz dit :

    Bonjour
    j’ai 14 ans je suis classé à 4/6, j’arrive à accroché des joueurs classé à 0 en obtenant des balles de sets mais ……… ça ne passe pas ……. retour dans la bande du filet ou out de quelques centimètres ……. est ce de la mal chance ? …… ou faut il aborder ce genre de points autrement ?
    Salutations

    • Vincent dit :

      Bonjour Aziz,

      Félicitations pour ton niveau de jeu et ta combativité face à mieux classé.

      A partir du moment où une même situation se répète à l’identique plusieurs fois au même moment du match. Au bout d’un certain nombre de fois, on ne peut plus invoquer la malchance la faute est la résultante d’un état d’esprit inapproprié.

      Il faut donc que tu arrives à aborder les points important avec le même état d’esprit que les autres points important que tu as joué pour obtenir tes balles de set. Essaye de te concentrer sur ta respiration, tes routines d’avant points et sur ce que tu doit faire pour être tout entier sur ton point. Beaucoup de joueurs sont dans ton cas car conclure au tennis n’est jamais facile. N’hesites pas à consulter un préparateur mental spécialisé si ta situation met trop longtemps à s’améliorer.

      Vincent

  15. Bonjours Vincent , je suis actuellement classé 30/2 , j’ ai 50ans , j’ ai eu des problèmes cardiovasculaire mais tous va bien je suis suivi médicalement j’ ai CM pour jouer , Voici mon problème à l’ entrainement je joue avec 30/2 à 15/3 , je joue très bien . En compétition , je rencontre que des joueurs qui me font que des balles molles , pas de vitesse, que des balles coupées, sur mon revers. J’ ai du mal à jouer ces balles J’ ai du mal à gagner mes matchs.Je n’ ai pas encore de schéma de jeu à appliquer. Je ne suis pas régulier sur mon service.
    Merci pour vos conseils je suis de l’ île de la reunion.

    • Vincent dit :

      Bonjour Joseph,

      Pour mieux jouer en match il faut que tu fasse en sorte que tes séances entraînements reproduisent les situations de jeu que tu rencontre en match.
      Tes adversaires ont repéré (à moins qu’il soient limités techniquement) ton point faible. Des balles molles côté revers.
      Demande à tes partenaires (une fois par séance) de jouer des série d’une dizaine point ou il engageront par une balle molle coupé sur ton revers (jeu libre ensuite). Essaye de trouver une solution technique (ou tactique) à cette balle qui te neutralise.
      Une fois que tu aura trouvé la parade, tes adversaires ne joueront plus systématiquement ton revers.
      Le truc c’est d’essayer de prendre la balle tôt après le rebond (sans forcer). Cela prive l’adversaire de temps, ça t’oblige à bouger tes jambes et tu prend le balle alors qu’elle est encore pleine de vie.
      Truc 2 : joue tes revers droit devant toi (long de ligne) cela encouragera ton adversaire à croiser et donc à jouer ton coup droit.

      Vincent

  16. Dominique dit :

    Bonjour,

    J’ai commencé à jouer très régulièrement et en compétition depuis 2 ans et suis parvenue à monter à 30. Face à des joueuses plus performantes, je sens que je peux jouer niveau 15/4 mais je ne confirme pas ce niveau au niveau des résultats.
    Mes points forts sont: la régularité des longues balles sur le coup droit, la variation des coups, la volée est bonne et je cours sur toutes les balles.
    Mes points faibles sont: le revers est coupé plus souvent que frappé et j’ai du mal à frapper sans doute à cause de ma position; j’attaque facilement mais termine mal le point dans des longs échanges à cause de balles courtes.
    Il y a chez moi un besoin de plus de concentration et je veux comprendre comment la développer; cela se ressent quand je mène 5-2 et perd au tie-break alors que je suis capable de gagner si je suis menée 5-2.
    J’ai aussi amélioré la régularité de mon premier service (qui est très fort) et mon second service (qui est plus faible mais que j’essaie de mieux placer).
    Voilà, que faire pour acquérir une sensation supplémentaire de dominer davantage le match alors qu’il est à ma portée.

    • Vincent dit :

      Bonjour Dominique,

      C’est une force que de connaître ses points forts et ses points faible. Beaucoup de joueuses de ton niveau ont du mal à répondre à la question de savoir quels sont leur points forts et points faibles.

      Roger Federer est devenu le meilleur joueur de tous les temps alors qu’il a beaucoup de mal à jouer trois revers frappés de suite (je provoque mais j’exagère à peine).

      Sa stratégie : faire en sorte que l’adversaire ne soit pas en position d’insister sur son revers en sur-exploitant ses points forts:

      Des gros services (ton premier est bon), Un maximum de décalages Coup Droit (tu as un bon coup droit et un bon déplacement) et l’utilisation régulière du revers coupé pour monter au filet (tu coupe ton revers et tu as une bonne volée/smash)

      Mon conseil: travaille ton revers coupé afin qu’il fuse (laisse tomber pour l’instant le revers frappé) et utilise-le pour monter sur les balles courtes qui te parviennent côté revers. Une bonne longueur dirigée sur le côté faible adverse devrait te permettre de remporter un bon paquet de points.

      Pour développer ta concentration, il faut d’abord que tu admette que cela vient petit à petit avec la pratique. Mon premier conseil, ne démarre pas de point avant de savoir précisément où tu vas servir et où tu vas retourner. Quand tu es mené 5/2 tu te focalise sur ce que tu as à faire alors que quand tu mène 5/2 tu pense probablement trop au score.

      La prochaine fois que tu mène 5/2 dans un tie break, respire bien et concentre toi avant tout sur la zone à jouer.

      Bon courage

      Vincent

      • Dominique dit :

        Merci Vincent pour ta réponse et référence à Roger. Il est vrai que je dois plus imposer mon jeu et encore plus penser davantage au point à jouer qu’au score intermédiaire ou final.

  17. Steph dit :

    Bonjour Vincent,

    tout d’abort merci pour ta vidéo !!!

    Je suis classé 30/5 et je vais passer 30.4 à la fin de la saison.

    Je suis gaucher et je pense que je me connais bien. Mon problème c’est le jeu de jambe, je suis paradoxalement plus adroit sur balle courte que sur balle de fond de court car je maîtrise bien la frappe en marchant vers l’avant.
    Le fait d’être gaucher est vraiment, pour moi, un handicap car souvent je me fais promener et mon revers n’est pas à la hauteur des coups droits de mes adversaires.

    En match j’ai l’impression que je ne peut gagner qu’en jouant court et en provoquant le petit jeu…

    Je fais 80 kg et 1m87 je suis athlétique mais j’ai énormément de mal à me déplacer sur les cotés et encore moins vers l’arrière. (j’ai 42 ans)

    Mes amis me disent que je doit prendre les balles en haut du rebond, mais personnellement je suis performant sur les balles prises en phase montante très tôt (à plat, prise marteau) ou bien en phase descendante. (très liftés)

    je coupes les balles surtout en défense.

    J’ai envie de gagner mes points en service volée, mais souvent mon jeu n’est pas assez agressif pour ne pas laisser le temps à mon adversaire de me lober ou me faire un passing.

    Bref je dois améliorer mes coups de fond de cours notamment le saut d’allègement et le placement de mes pieds. as tu des exercices qui me permettrons de prendre confiance et d’améliorer mon jeu de jambe ?

    Mon problème est donc gigantesque car la plupart des échanges sont fait en fond de cours.

    • Vincent dit :

      Bravo Steph pour ta progression,

      Tu a déjà commencé à analyser ton jeu et quelques points fort se dégagent déjà : déplacement et jeu vers l’avant, prise de balle tôt, facilité pour le petit jeu et coup droit.

      Mon premier conseil sera d’essayer de structurer ton jeu autour de tes points fort et de ne pas forcément essayer de suivre les canons théorique du tennis.

      1) Mc Enroe provoquait très souvent des duels au filet (avec succès) car il savait qu’il était plus fort que ses adversaire dans ce domaine. Andy Murray n’hésite pas à défier ses adversaires sur le jeu court car c’est un spécialiste.

      N’hésite pas, si tu t’y sent à l’aise, à provoquer le jeu court en obligeant ton adversaire à se délacer d’arrière en avant (c’est très sous-utilisé dans le tennis moderne à tort).

      2) Comment crois-tu que Dustin Brown ait fait pour battre cet année deux fois le meilleur joueur de fond de court de tous les temps (Nadal). Il l’a tout simplement empêché de jouer son jeu en raccourcissant le plus possible les échanges (service et retour volée)

      3) Si ton revers ne tient pas le choc face aux coups droits adverses, essaye de passer le plus tôt possible dans l’autre diagonale (en jouant ton revers le long de la ligne)

      4) Si tu décide de jouer plus vers l’avant (ce que je te conseille) il faut que tu accepte de te faire lober et passer de temps en temps. Insiste sur ta reprise d’appui qui doit se faire avant que ton adversaire ne frappe la balle. Si tu te fait lober c’est que tu t’est trop avancé pour jouer ta volée (reprise d’appui, décodage de la trajectoire adverse et démarrage vers l’avant, le côté ou l’arrière)

      5) Pour démarrer ton travail du déplacement je te conseille des gammes de déplacement et l’exercice de l’étoile (demande à ton entraineur). Tu disposes des balle tout autour du court (devant derrière et sur les côtés) et tu les ramasse le plus vite possible.

      Bon courage

      Vincent

  18. Jérôme dit :

    Bonjour Vincent,
    Après avoir repris le tennis en compétition (j’y avais joué jusqu’à l’adolescence) il y a quatre ans, je suis rapidement monté 15/5. Mais depuis 3 saisons, je stagne à ce niveau. J’ai toujours envie de bien faire. Mais je me mets une pression trop importante en match. Je n’arrive pas à exprimer en match ce que je réussis à l’entraînement. D’où de l’énervement et parfois l’envie de tout arrêter. Après m’être pris la tête une grande partie de la saison dernière, j’ai essayé de changer d’attitude en fin de saison. Surtout de ne plus pester à voix haute envers moi-même et de ne plus rien montrer à mon adversaire. J’ai mieux joué dans le contenu mais je n’ai pas pour autant fait plus de perf. Un seule à 15/3 et pour le reste j’ai calé à 15/4.
    En plus de mes entraînements d’équipe, je prends aussi des cours individuels depuis deux ans. J’ai le sentiment d’avoir progressé au niveau de ma technique individuelle. Je comprends mieux techniquement pourquoi j’ai fait la faute. Mais en match, cela me frustre aussi beaucoup plus car j’ai encore du mal à corriger le tir. Mon entraîneur me dit de plus jouer avec ma tête mais j’ai du mal.
    Au niveau de mon jeu, je joue très à plat que ce soit au niveau de mon coup droit comme de mon revers à deux mains. J’ai une frappe très sèche et très rapide. Mais gros inconvénient, je n’ai pas beaucoup de marge de sécurité car je flirte en permanence avec le filet et les lignes. Mes entraîneurs essayent de me faire lifter mais j’ai encore un peu de mal. Gamin, mon idole était André Agassi. J’aime plutôt comme lui cogner en fond de court. Les joueurs qui me gênent le plus sont ceux ne faisant que défendre et attendent simplement que je fasse la faute. Leurs balles n’ont pas trop de consistance et j’ai du mal à m’appuyer dessus. Ou alors lorsque je le fais, il m’arrive parfois de faire de grosses saucisses.
    Une fois contré, je n’ai pas l’impression d’avoir de plan B car je joue un peu tous les points de la même manière. J’aimerais avoir plus de variations au niveau de mes coups.

    Je pense aussi ne pas vraiment connaître mon identité de jeu. Lorsque l’échange s’installe, j’ai tendance à bien rester campé derrière ma ligne alors qu’il me faudrait parfois être plus offensif. Surtout qu’il m’arrive régulièrement grâce à mes frappes sèches de mettre en difficulté mes adversaires. Mais par manque de confiance dans mon jeu et ma volée, je monte peu. Ma volée de coup droit comme de revers est correcte sans être extraordinaire. J’ai souvent du mal à tuer le point car je ne frappe pas encore la balle suffisamment devant moi. Au niveau du service, j’ai aussi pas mal galéré cette année alors que ça fonctionnait plutôt bien les saisons précédentes. J’ai fait beaucoup de doubles fautes. Mais je pense que c’était pas mal psychologique car je m’étais installé dans une dynamique de défaites. En lançant plus la balle devant la moi, je suis parvenu à retrouver un peu de régularité.

    Est-ce grave docteur ? De quels symptômes je souffre ? Et pouvez-vous m’aider à y remédier ? 😉 Jérôme

    • Vincent dit :

      Bonjour Jérôme et merci pour ton témoignage.

      Tout d’abord il n’y a rien de grave dans ton cas, vous êtes nombreux à vous heurter à certaines périodes de votre carrière à une sorte de plafond de verre. C’est courant à ton classement de 15/5.

      En effet, en dessous de 15/4, il t’arrive bien souvent de gagner parce que ton adversaire aura fait plus de faute que toi. Il y a un premier choc de régularité à ce niveau là. C’est précisément ce qui t’arrive lorsque tu rencontre des défenseurs qui renvoient jusqu’ a ce que tu fasses la faute. Et à mon avis beaucoup de tes adversaire le remarquent.

      Le paradoxe c’est que tu sais exactement ce qu’il te faut pour progresser. Mettre un peu plus de volume dans tes frappes (jouer un peu plus haut, gratter un peu plus), avancer plus dans le terrain quand tu as débordé ton adversaire pour poser tes volées de conclusion (inutile d’avoir une volée exceptionnelle pour ça) et enfin travailler la régularité de ton service.

      Tu as raison quand tu évoque la psychologie de la problématique. Il faut que tu te mette bien dans la tête que si tu continue à frapper tes coups à plat planté derrière ta ligne de fond tu risque de progresser très lentement. Alors que si tu travailles les trois choses que tu évoques dans ton message, tu ne peux que progresser.

      Il est important que tu continue à frapper des grands coups à plat (cela te fait plaisir et je pense que tu as une certaine réussite). Seulement, Il faut que tes accélérations soient bien préparée (par quelques balles longues bombées par exemple) et que tu recueille les fruit de tes attaque en concluant tranquillement au filet.

      Demande à ton entraîneur en indiv de te faire travailler les transition entre coups d’attentes/accélération et accélération/conclusion. N’oublie pas le service et les enchainement service/accélération. N’hésite pas à demander à ton entraîneur de te conseiller sur les bonnes zones à jouer.

      Pour la confiance, j’avais écrit ça sur mon blog

      http://blog-tennis-concept.com/la-confiance-au-tennis-7-etapes/

      Bon courage tu es sur la bonne voie

      Vincent

  19. Leo dit :

    Bonjour,
    J’ai 66 ans et joue régulièrement 2 fois par semaine. Je suis classé 30/1 (meilleur classement 30) et souhaite régresser le moins vite possible. J’ai du mal à être agressif et suis souvent en défense. Je suis plus efficace en revers coupés et c’est souvent là que je fais mes points. Mon coup droit est souvent trop court voir dans le filet. Mon service à plat que j’arrive à placer où je veux sans double faute ne me pose pas trop de problème de retour gagnant.
    Je joue depuis au moins depuis 45 ans, je n’ai malheureusement pas eu la chance de prendre des cours.
    Physiquement çà va pas mal, mieux que pas mal de plus jeunes!!!
    Quels conseils pouvez vous me donner

    • Vincent dit :

      Bonjour Léo,

      Sache que passé un certain âge se maintenir c’est aussi progresser. Mais je perçois chez toi une marge de progression qui ne demande qu’a être exploitée.

      Tu connais tes point fort : le service (précis et régulier), le revers coupé (avec lequel tu fais tes points) et ton point faible : le coup droit (irrégulier et trop court).

      Je vais te donner deux conseils

      1 Tu auras du mal à transformer ton coup droit en coup fort et tu dois chercher de ce côté à te protéger et neutraliser l’adversaire. Pour jouer plus long, tu dois jouer plus haut au dessus du filet (sans chercher à frapper) ou jouer plus à l’intérieur du terrain (tu te tiens peut être trop loin). Si ton adversaire joue sur ton coup droit renvoie haut sur son revers (je pars du principe que vous êtes tous les deux droitiers). Certes tu lui donne de l’angle mais il y a de grande chances qu’il rejoue croisé sur ton revers avec lequel tu vas contrôler le point.

      2 Essaye de combiner ton service avec ton revers. Exemple si tu sers dans la diagonale des avantage, tu joue l’extérieur et si ton adversaire retourne croisé tu avance dans le terrain et joue un coupé long de ligne avec lequel tu vas monter au filet. Si tu souhaites développer ton jeu d’attaque, tu peux t’appuyer sur un revers coupé à condition qu’il soit pris tôt et à l’intérieur du terrain.

      Bon courage et appuie-toi en priorité sur tes points forts

      Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *